Opération Madame la Ministre McCann

Inondons les canaux de communications.

L’AQV tente de joindre madame la Ministre de la santé afin de lui expliquer la position de ses membres et aussi, celle des vapoteurs… Sans vous, c’est toute l’industrie du vapotage qui est menacée. Le gouvernement songe à interdire les saveurs dans les liquides pour vapotage, mais aussi la vente en vapoteries. Si vous ne souhaitez pas que les produits pour vapoteurs deviennent des produits vendus sous prescription et ce, uniquement en pharmacie, il faut agir maintenant!

Voici ce que nous devons faire:

1) Allez-sur la page de la Ministre McCann : https://www.facebook.com/DanielleMcCannCAQ/
2) Cliquez sur Envoyer un message
3) Copier-coller le message suivant :

Bonjour madame la Ministre McCann, je suis un vapoteur, et je ne comprends pas le refus du Ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux Horacio Arruda de ne pas consulter les vapoteries quant à l’avenir du vapotage au Québec. Les saveurs ont été une composante essentielle de ma cessation tabagique, et l’accès à une vapoterie de proximité a grandement facilité mon choix d’enfin faire le pas et écraser définitivement. Interdire les saveurs et en faire un produit vendu sous prescription ne facilitera en rien pour moi la poursuite de ce choix judicieux que j’ai fait de réduire les méfaits du tabac dans ma vie. Madame la Ministre McCann, je vous demanderais bien respectueusement de faire en sorte que monsieur Arruda entende raison et accepte d’écouter le point de vue des vapoteries.

4) Nous écrire un petit message sous cette publication pour indiquer que c’est fait.

Il ne peut être plus facile que de museler quelqu’un qui ne parle pas. Alors, nous avons besoin de vous afin de pouvoir faire entendre votre message. Votre association a décidé de se faire entendre et, c’est par vous, vapoteurs, clients ou membres de l’industrie que ça passe!

33 réflexions sur “Opération Madame la Ministre McCann”

  1. Bonjour je vape depuis 6 ans et je croit que on devrais a place de le rendre coupable la vape je croit que on devrais plutot le.voir comme un moyen pour arreter de fumer ou daider pour une meilleure facon pour le tabac si on restraint trop je croit que il aura un marcher noir mais moi je suis plutot oui reglementer la vape mais faut pss etre extremiste je croit que on devrais laisser les saveurs mais pas lenlever et que chaque produit vendu en vape shop passe avant la vente dans un laboratoire pour aprouver la vente et si tu va dans une vape shop il te carte pour etre sur que tu a 18 ans et les jeunes il a veulent vaper cars c interdit et c sa le trill pour eux mais moi je pense que parler de la vape au ados en leur disant que vaper est moins nocif oui mais si on les voit vaper on leur donne un tiquet comme sa il serais moins tenter de vaper

  2. Moi ,sa fait 6 ans que je ne fume plus et c’est le Dr.El Koury un spécialiste en vasicule qui ma fait la suggestion de la cig électronique sa été ma porte de sortie et le Dr.Juneau de l’Institue de Cardiologie est pour la cig.électronique. Svp ne tuer pas ce marché aller dans les vapoteries informer vous avant de faire quoi ce soit
    Merci Madame la Ministre.

  3. J’ai honte en maudit d’avoir voté pour cette bande de clown d’la CAQ et encouragé mes clients à voter pour ces incompétents qui se foutent de l’opinion de leur électeurs et n’en font qu’à leur tête. Jamais j’aurais cru en 100 ans qu’on pouvait faire pire que les Libéraux, et surprenament ils ont trouvé le moyen! Comme lorsqu’ils ont décidé de gaspiller des millions en fond publique pour aller en appel du jugement favorable et raisonnable que l’on a eu en court l’été dernier…

  4. C’est fait et surtout que cela été prouvé hors de tout doutes que ce n’est pas les saveurs qui donnaient des maladies pulmonaire mais bien les huiles de thc comme le dit ci-bien ici le Dr.Martin Juneau,

    source: https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/segments/entrevue/132743/vapoteuse-vapoter-saveur-mort-tabac-cigarette-electronique

    Alors que les cas de maladies pulmonaires et les décès possiblement liés au vapotage se multiplient aux États-Unis, Donald Trump a annoncé vouloir bannir une grande partie des parfums des liquides à vapoter. Est-ce un pas dans la bonne direction? Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l’Institut de cardiologie de Montréal, a quelques réserves.

    Pour Martin Juneau, il y a de quoi s’inquiéter avec les vapoteuses. Toutefois, il souligne qu’à la différence des États-Unis, tous les produits de cigarette électronique vendus au pays sont homologués par Santé Canada.
    « Ce qui se passe aux États-Unis, c’est qu’ils utilisent les cigarettes électroniques pour mettre autre chose que de la nicotine dedans, comme de l’huile de cannabis ou toutes sortes d’additifs », indique-t-il.

    Malgré une récente étude sur les effets néfastes que l’usage de cet appareil peut avoir sur la santé pulmonaire, le cardiologue insiste sur l’avantage de la cigarette électronique pour cesser de fumer

    « Je l’utilise en clinique depuis longtemps. J’ai eu des succès [d’arrêt du tabac] que je n’ai jamais obtenus avec les moyens habituels comme les timbres ou les gommes [à mâcher] », insiste-t-il.

  5. Thanks for some other fantastic post. The place else may just anyone get that kind of info in such an ideal manner of writing? I have a presentation subsequent week, and I am at the search for such info.| Marisa Leroy McLaurin

  6. Everything is very open with a really clear explanation of the issues. It was definitely informative. Your site is extremely helpful. Many thanks for sharing! Linn Jayson Jemie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *